Apulée et Lucien, les deux copains qui ont écrit L’âne d’or et qui, d’un chapitre à l’autre, et depuis des semaines, nous content leur songe : Lucius qui va garder la dépouille d’un défunt époux, Lucien (tous deux viennent bien de « lux », n’est-ce pas ?) qui se fait enjôler par le décolleté plastique de la statuaire. Entre-temps, la psychanalyse est morte…