De l’élégance du michetonné…