Zanga est de retour. Il a un peu bruni, a perdu neuf kilos. Mes sandales étaient méconnaissables sous la pellicule de boue séchée, mais elles étaient intactes, avaient supporté ces quatre mois et demi dans la brousse. Je ne l'aurais pas cru...

Suite des aventures de Zanga au Burkina que nous avons été les premiers à découvrir, au bar de l’aéroport, photos à l'appui diffusées sur l'écran de son portable.