Je suis mou, sans beaucoup d’énergie, voire aucune. Je ne lis toujours pas, mais il n’est pas impossible que ces quinze jours sans vente vont me permettre de renouer un peu (c’est un peu l’histoire de Lise qui n’avait pas le temps d’ouvrir de livres pour son propre usage parce qu’elle passait ses journées à en vendre). Si, il y a L’année dessinée que je feuillette…

 

16 septembre 2015