Aux puces, ce matin, nous sommes tombés sur un lot d’une cinquantaine de livres neufs qui emplissaient un sac, de petites choses belles et précieuses de petits éditeurs qui provenaient d’un fonds de librairie, cinquante centimes pièce. Nous en avons pris une trentaine et je me demande encore pourquoi nous n’avons pas emporté la totalité. Parmi les miens, j’ai mis de côté un curieux texte chez Allia intitulé Médecins, tatoués et tatouages. C’est dessus que mes yeux se sont fermés ce soir. Je le poursuivrai demain matin