Doris déménage, quitte son village pour la capitale. Hier, elle est venue avec un lot de gros sacs bourrés de livres (une bonne centaine) dont elle veut se débarrasser. Éléonore va les donner à Amnesty International, et elle m’a demandé d’y prélever ce que je voulais. J’en ai tiré neuf, dont Side Effects de Woody Allen (avec des découpages bizarres à l’intérieur), … (À deux ou trois exceptions près, ils sont tous anglais et la majorité sont des best-sellers ; ça me surprend un peu…)

 

19 juillet 2013