Trois courts romans de l'un des « grands » russes du XIXe.
Je ne connaissais guère que Dostoievski dont j'ai beaucoup lu,
et Tolstoï (la fameuse Sonate à Kreutzer). Voici Tourgeniev. À approfondir. Quoi qu'il en soit, c'est plaisant...

31 mai 1991