Dans l’Immonde des livres de cette semaine, figurent quelques réflexions d’écrivains suite à l’affaire Charlie, Amélie, Antoine Compagnon, et une page complète de Christine Angot où elle ne dit que des bêtises. Du coup, ça m’a donné envie de la lire. Après Le marché des amants, j’ai tiré des étagères de la boutique d’Éléonore Vu du ciel.

 

17 janvier 2015