Hier soir, alors que le gâteau cuisait, j’ai entamé Vue du ciel. Je me suis arrêté à la page 34. Elle se termine par une citation « lys » (c’était l’endroit parfait pour arrêter)… Je ne sais si ça me plaît ou pas, si c’est « plaisant » ou non ; je pense simplement que ça ne m’intéresse pas (à sa « décharge », le style rupture de phrase est extrêmement maîtrisé, encore qu’il ne s’agisse pas à proprement parler de rupture de phrase, mais plutôt d’écriture hachée ; il n’empêche, rares sont ceux qui le maîtrisent ; elle en fait partie)…

 « Du ciel, voir la terre entière comme un jardin de lys. »

 

18 janvier 2015