J’ai regardé une autre de mes vidéos, Onfray Bobin Levy-Strauss, que j’avais enregistrée pour un reportage consacré au troisième. C’était dans « La grande librairie » et précédé d’Onfray et Bobin qui présentaient leur dernier livre, et d’une femme dont j’avais tout oublié Élisabeth Barillé : les nerfs à fleur de peau (on aurait dit Amélie) et surtout très belle. C’est drôle que j’ai oublié son visage (elle présentait Heureux parmi les morts, c’était en 2009 ; j’ai ensuite vérifié sur le réseau, elle a cinquante-sept ans ; il faudrait que je lise l’un de ses livres)… (M’est revenue à l’esprit cette idée de publier ce que j’avais écrit des funérailles de Fanny ; mais il y a eu Gatien – et alors ?)…

 

24 octobre 2017