« Mauvais sang, j’ai dû le voir six fois. Je sais que la formule est éculée, galvaudée, tout ce que vous voudrez, mais moi, j’affirme que ça, c’est du cinéma.

– Oui.

– Vous n’avez pas l’air convaincu ?

– Si.

– C’est un « si » timide, ça.

– Non, non.

– Qu’est-ce que vous en pensez ?

– De quoi ?

– Eh bien, de Mauvais sang !

– Pas mal.

– Pas mal ?

– Eh bien, oui.

– Manifestement, vous ne savez pas quoi en penser.

– Si si.

– Ou bien, vous ne l’avez pas vu et vous n’osez pas me l’avouer.