Le premier livre de lui que je lis. J'ignorais qu'il écrivait. Celui-là, par exemple, dont il a tiré son film. Mais aussi Les Valseuses. Dont il a tiré aussi son film... J'aime beaucoup Bertrand Blier. Je veux dire ses films. Ses films ne sont pas faits comme les autres films. On n'y parle pas comme dans les autres films. On ne s'y comporte pas comme dans les autres films. Ses films sont les siens, il n'y a pas à en douter. Ce n'est pas toujours forcément bon, je veux dire dans l'ensemble, mais ça n'empêche rien. Au contraire, peut-être. Il y a toujours un côté imparfait qui justement colle bien. Qui en tout cas ne gêne en rien. Le tout est que ça soit authentique. Et ça l'est, à n'en pas douter...
Le livre, Beau-père, est le reflet exact du film. À quelques détails près. J'ai aimé le film. J'ai donc aimé le livre. Cependant, ça aide de savoir que Dewaere et Maurice Ronet (surtout Dewaere) y sont. Je ne sais pas si j'aurais aimé de la même façon si je n'avais pas vu le film d'abord...