Amiens. Nous prenons une bière en terrasse avec vue sur la cathédrale. McEwan's pour moi, bière aimée que je n'ai pas bu depuis des mois, dont je retrouve intact le goût et qui me transporte illico en de multiples lieux avec B***. De nos achats, nous avons prélevé le magnifique La Satire de Petrone latin-français, bilingue, et le légendaire livre de cuisine d'Isabel Beeton, The Household management, que Susan a été stupéfaite de découvrir au fond d'une malle. Elle en pousse des cris de joie. Nous en lisons des passages à haute voix. C'est ahurissant et consternant. Extraordinaire somme qui va bien au-delà du simple livre de recettes et qui, en fait, est un guide du comportement de la femme anglaise au XIXe siècle, le guide du savoir-vivre d'une certaine classe aisée de l'Angleterre de cette époque. Duties of the butler, Duties of the valet, Duties of the wet-nurse, of the footman, of the maid-of-all-work... Devoirs du maître d'hôtel, du valet, du valet de pied, de la bonne à tout faire etc... La wet-nurse, femme entre 20 et 30 ans, qui allaitera le petit afin que la mère ne s'abime pas les seins. Pas n'importe quelle femme, bien entendu. Les conditions
d'« embauche » sont proprement édifiantes. Et le reste à l'avenant. Tout cela mériterait une traduction...

28 avril 1997