Samedi. Au matin, puces de Bondues avec Susan. Voir notes sur l'enveloppe qui me sert de marque-pages pour English literature acheté sur place... Le livre, au fait :

p. 12 :
l'Anglais libre, différence entre littérature anglaise et française, par exemple.
« formless literature » dit Burgess de la littérature anglaise, soit, littéralement, une littérature sans forme (l'opposant ainsi, entre autres, à la littérature française ; je serais plutôt de l'avis contraire). Mais c'est bien l'Anglo-saxon (et plus particulièrement l'Étatsunien) qui enseigne la manière d'écrire (voir ateliers, réunions, conventions).

p. 13 : Old English et Modern English ;

« to edit » : « éditer » qui, en anglais, sous-entend en outre la correction avant l'édition et non pas seulement le fait d'éditer (Susan)
(voir Born to be bad où l'éditeur ayant accepté le texte envoie l'écrivain travailler avec un correcteur avant publication, ce que l'écrivain accepte sans rechigner : la procédure est dans l'ordre des choses...)

p. 14 ä : S.E.

p. 19 : Swan's way.

4 octobre 1999