Ayant à la fois une passion pour les abbayes et pour la bière, c’est tout naturellement vers la Belgique que se tournent le regard et le cœur de Bernard lorsque quelque période de congé approche, et c’est ainsi qu’il passe tout ce mois à parcourir le sol belge à la recherche de l’accord parfait entre la cécité des nefs et l’éclairante spumosité des mousses, entre le berceau des voûtes et la rotondité des calices de verre dont il affectionne la présence fraîche et pénétrante entre ses doigts.

Ce n’est pas la première fois qu’il passe la frontière pour aller saluer ces gens nonchalants et affables qu’il considère désormais comme ses amis, mais cette année s’est-il tout particulièrement attaché aux seuls édifices cisterciens, de l’ordre de Cîteaux, dont il sait depuis peu que son homologue canonisé a participé à l’expansion, notamment en se faisant l’architecte et le bâtisseur de ces abbayes dont il aime tant la rigueur et l’austérité.