Je n’ai pas envie de poursuivre Schneider, alors je suis passé au Tombeau pour Félicien, attirant, presque captivant, entrelacs de lettres autour de la mort d’un être cher. Je l’ai bien entamé…

 

21 février 2002