Après Rom@, je ne sais pas du tout quoi lire. Je pense que je vais arrêter Les croisades et L’Impressionnisme, j’ai fait le tour des autres en cours au second étage, Nietzsche, Camilleri, Calvino (de ma chambre), puis ceux en attente sur mon bureau, Beckett, Guitry, Borges, Varenne, et enfin la souffrance d’où j’ai finalement tiré, sans grande conviction, Humboldt’Gift (peut-être pour « rattraper » Augie March – où est-il, au fait ?)