À la maison, j’avais entamé Katharina Blum (je ne trouvais pas cette version aux Points dans la catalogue d’amazon, ai décidé de le lire) ; je l’ai poursuivi ce matin avant de sortir pour ma promenade. En cette période de l’année, la loggia bénéficie du soleil jusqu’en fin de matinée  ; je n’étais pas fâché de m’être levé tôt… Dans une heure, arriveront Apolline et Jaouen.

 

8 mai 2016