Éditions Granit... Je suis parfaitement incapable de dire ce que je pense d'un tel texte.
Ni de dire ce qu'il est (prose poétique ? poésie prosaïque ?), texte à l'odeur d'effluves légèrement oniriques, vapeurs de brumes instables et fuyantes, poussières navigatrices au sein d'un décor éthéré... Je reconnais la qualité d'écriture, et un doux effet de vertige, mais je crois qu'en définitive, ça ne m'intéresse pas ; ça m'est, pour tout dire, très lointain...

23 août 1999