J'ai entamé avec grand plaisir Philoxène Boyer de Sylvain-Christian David, ou la biographie d'un pauvre « raté » (qu'est-ce qu'un raté ?). (J'imagine bien quelqu'un, d'ici un siècle ou deux, tomber par hasard sur mes livrets et s'amuser à retracer ma biographie. Bon courage.) (L'écrivain dans son galetas !)

26 février 1999