Gérard vient d'acquérir un volume de Brautigan en la langue.
C'est suffisamment rare par ici pour que je prenne la peine de le noter...
Brautigan est encore un de ces auteurs à revoir (à lire donc dans le texte,
que je vais devoir me procurer, je ne sais comment), lui pour qui, je crois, à une époque,
je me suis sans doute un peu trop vite enthousiasmé
(mais enthousiasme est peut-être un peu fort).

24 août 1993