Suite à un échange avec Innocent, j’ai été amené à lui parler d’une phrase de Breton, à propos des « qui-vive », que j’avais utilisée dans Souvenirs de France. Je l’ai trouvée, mais, contrairement à ce que je pensais, tronquée : « […] en sentinelles sur le chemin à perte de vue des qui-vive ». J’ai alors fait une recherche sur le réseau et, étrangement, n’ai rien trouvé. Quelle est cette phrase en intégralité et où figure-t-elle ? J’ai consulté le site, rien, puis ai feuilleté tous mes Breton, rien… En les compulsant un à un, je me suis rendu compte que certains d’entre eux comportaient un ex-libris, et parfois un marque-pages avec notes. Ils sont absents de journals, toutes catégories confondues. Mystère… Parmi ces livres, il y a André Breton par lui-même de Sarana Alexandrian qui porte la date de « novembre 1989 » et comporte un marque-pages avec notes :

 

109 paysage intérieur ? // Ballard

J’ai dû me tromper de page, je ne le retrouve pas…

 

146 Duchamp et Breton

« Personne n’aurait jamais rien compris à Marcel Duchamp si Breton n’avait exactement mesuré sa personnalité, montrant combien elle était authentiquement subversive en art ; la vague puissante de son admiration a porté Duchamp jusqu’à la rive où il se tient désormais à découvert, en héros légendaire de l’avant-garde. »

Vraiment personne ? (Merci, André.)

 

151 et + Art Magie

 Où art et magie seraient du même tonneau…

(+ 152 Baudelaire, le condiment du bizarre)

 « Deux conditions sont principalement requises pour qu’il y ait magie dans l’art : il faut que le tableau ou la sculpture contienne ce que Baudelaire appelait le “condiment du bizarre”, quelque chose d’irrationnel, d’ambigu, qui défie le sens critique ; et qu’on y trouve aussi une qualité d’imaginaire rivalisant avec les anciens mythes, exigeant une interprétation de l'univers […].”

Une recette de cuisine, en somme…

 

160 le sacré « laïc »

« Une autre forme de ce sacré laïque, moins connu que le hasard objectif, est l’attente des secours extraordinaires. »

 

Ai-je simplement noté cela pour la formule, pour la double lecture qu’elle propose, ai-je pensé relever une faute, est-ce la phrase dans sa totalité ?

22 décembre 2016