Je reviens de la Préfecture muni de mon nouveau passeport valable jusqu’au 16/06/2014. Il y avait une queue d’une vingtaine de personnes sur le trottoir. Je m’y suis mis, ai attendu une vingtaine de minutes sous un ciel menaçant de pluie. Une goutte s’est écrasée sur la page 32 de Senor Vivo and the Coca Lord entamé cette nuit… La jeune fille de l’accueil avait un joli regard. Notre rencontre s’est limitée à de brèves salutations et à une signature sur mon nouveau passe-partout où la photographie est strictement identique à celle d’il y a 5 ans. J’ai été surpris que l’on me rende l’ancien…

18 juin 2004