Dissipation en matière de lecture.

Je ne parviens pas à aller au bout de ce que j'ai entamé (est-ce nouveau ?),

même les livres que j'aime comme Histoire.

Au débotté, ai prélevé ce matin de la pile des Petite Illustration

Sketches radiophoniques de Tristan Bernard,

n° 498, série « Théâtre » n° 265 du 11 octobre 1930.

En ai lus quelques uns.

Lourd. Pas drôle...