Rien de particulier, saisie, un peu de livres, la journée file. Ce matin, j’ai entamé (sans avoir terminé Les Surréalistes) Tin Teardrop de Ken Brooks, biographie de Beefheart. D’où sort ce livre, je n’en ai pas la moindre idée ? Cela fait des mois que je le vois dans la souffrance sans parvenir à me rappeler sa provenance, des mois que je me demande si je le lirai un jour : que pourrais-je apprendre de plus sur Beefheart ? Je l’ai entamé, ça m’a aussitôt accroché. C’est biographique, mais il s’attarde surtout sur la discographie et le détail de chaque « morceau ». J’ai évidement envie de tout réécouter pour la millième fois...

 

17 juin 2016