LE BULLETIN

(Journals)

- I -

15 sept.-15 oct.

(extrait)

Hier, vernissage d'une rétrospective d'Hervé Lesieur. J'aime beaucoup : finesse, intelligence, humour. C'est réjouissant. Repas dans un restaurant de Fâches, qui s'achève à 3 heures. Avec Nathalie, j'échoue à La Renardière, cette fameuse boîte de « vieux » (sic Nathalie) de Lille, bd Victor Hugo. Nous y restons jusqu'à 5 heures. Boîte irréelle, comme d'un autre temps, avec ses flics un peu pêtés, et à 5 heures, les inévitables putes. Le tout sous les boules à tango, quelques couples quarantenaires qui se la jouent à la Travolta face aux parois en miroir de la piste. Musique gentiment moderne, techno popote, un écran de télé qui diffuse les Histoires naturelles de TF1, fausses plantes cosmiques dans des vitrines éclairées ; le patron, Monsieur Jean, qui à chacun dit « Dieu vous garde », et qui se plaint de la baisse de la clientèle... Il y a là quelque chose de sordide qui tout à la fois est amusant, touchant et affligeant...

L'association ZITA est née. J'en suis le président,
Nathalie la fondatrice, Francine la secrétaire...