Avant-scène 246 du 1er juillet 1961...
Un faits divers :
« Le 21 juin 1821, à Leipzig, le barbier Woyzeck, ancien soldat, âgé de 41 ans, tue de sept coups de couteau sa maîtresse, la veuve Wolls, âgée de 46 ans. Woyzeck est condamné à mort. Il est décapité publiquement le 27 août 1827 à Leipzig. Intellectuels, médecins et légistes se divisent en partisans et adversaires de la responsabilité de Woyzeck. »
Büchner en fera une pièce, inachevée, en 1837, l'année de sa mort, à 24 ans. Berg en fera un opéra, célébrissime. De cette pièce, l'on dit qu'elle introduit, sinon qu'elle invente, le théâtre moderne. Que puis-je dire du théâtre moderne dont je ne sais que peu ? Mais j'ai lu la pièce, et il est vrai que, de par sa construction en courts tableaux et par son ton (et souvent son vocabulaire), elle est sinon étonnante, du moins inhabituelle. À la lecture, elle a l'apparence, du fait de cette succession de courtes scènes présentant des lieux différents et non fidèles à une chronologie exacte, d'un scénario cinématographique...

En 2e de couverture, un beau portrait de Paul Meurisse
que complète une présentation en page 8 par Paul-Louis Mignon.

5 novembre 1999