Inutile de me leurrer, je ne lirai jamais en totalité cet ouvrage sur Byzance. Je l’ai repris au point où je l’avais laissé et l’ai simplement feuilleté jusqu’au bout en m’attardant sur les images (icônes). Voilà…

Quelques notes, cependant…

 

6 mars 2003