Histoire de ma vie, p. 859 : ici commence l'épisode de son emprisonnement aux Plombs. Il m'a paru amusant et intéressant de comparer les deux écrits et d'effectuer une lecture en parallèle, soit : celui qu'il a fait éditer à Prague en 1788 et portant le titre Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise qu'on appelle les Plombs, et ce qui figure dans Histoire de ma vie. L'édition que je possède, paru chez Fleuron en Suisse, porte le titre de Ma fuite des prisons de Venise (avec une couverture passablement hideuse – et je suis, par ailleurs, assez étonné, de n'en avoir fait aucune autre mention que celle de sa lecture en date du 15 janvier ! N'avais-je donc rien à en dire ?).

10 juin 1999