J’ai mollement passé la soirée face à la télé en feuilletant tout aussi mollement le dernier Intermédiaire des casanovistes à l’hideuse couverture dorée (les Suisses ne semblent pas avoir davantage de choix en papier que nous, mais ça ne devrait pas empêcher le goût). Le contenu est de plus en plus inconsistant. Je me demande pourquoi je continue à m’abonner.

 

28 janvier 2010