LE LIVRET

 

LES JOURNALS

 

 

 

 le voile d'une chaste gaze qui se roule autour d'un jeune lis
avant qu'il ait souri au soleil

(Charles Nodier)