LE LIVRE(T)

 

LES JOURNALS

 

 

 

 

« […] son souvenir, je le saisis, pas lui bien sûr, mais le souvenir précisément de ce Robinson,
l’homme de Noirceur-sur-la-Lys, lui, là-bas, en Flandres […]. »

Louis-Ferdinand Céline
Voyage au bout de la nuit, p. 172