Depuis hier, c’est le « coup de feu » de la rentrée. Nous n’arrêtons pas de recevoir des commandes et d’emballer. Je n’ai fait que ça, ou peu s’en faut, si j’excepte le repas et un peu de lecture… Hier après-midi, alors que je mettais des livres en ligne, je me suis arrêté au Rapport de Brodeck de Philippe Claudel qui est l’une de nos meilleures ventes. Je l’ai entamé, ça m’a accroché. Un quart d’heure plus tard, on me l’a acheté. « Ce n’est pas grave », m’a dit Éléonore, « tu en trouveras d’autres. » Il y en a un autre dans les doubles ; je vais le lire avant de le mettre en vente…

 

6 septembre 2016