Suezen qui s’inquiète de ne pas avoir vendu de livres depuis quinze jours. Qui me demande de tester en lui en achetant un. Je consulte sa boutique, tombe sur Concert baroque d’Alejo Carpentier. Au soir, en regagnant mon bureau, je le découvre dans une enveloppe accompagné d’un mot doux. Je l’ai entamé cette nuit. Je ne connaissais rien de ce livre que j’avais choisi au hasard. En basculant les pages, je tombe sur le mot « Venise », premier mot de la présentation. Puis, au fil des pages, me rends compte qu’il s’agit de l’histoire, authentique ou non, de Montezuma à Venise, et d’un opéra monté à Venise par Vivaldi à partir de l’histoire de la conquête du Mexique par Cortès. Cela me disait quelque chose, Carpentier, Montezuma. Et je me suis souvenu d’un lointain enregistrement fait à France Culture où, effectivement, apparaissaient ces deux noms, Carpentier et Montezuma. Cette émission, que j’avais prise en route, m’avait beaucoup intrigué et je l’avais écoutée à plusieurs reprises. À la lecture, je suis persuadé que des extraits de ce texte ont été utilisés. J’ai pris la cassette avec moi aujourd’hui… Truculence à la sud-américaine (?), jeu avec le temps.