Je viens de terminer Poèmes de Cendrars, acheté aux puces. Je ne sais qu’en dire. Quelques « véritables » poèmes, en bonne et due forme ; pour le reste, de la prose mise sous « forme poétique », pas de ponctuation, retour à la ligne (est-ce suffisant pour que le nom de « poésie » se justifie ? pour lui, sans doute, mais sinon ?). Ce n’est pas mal. Je vais le conserver…

 

30 mai 2017