Arrêté à la page 36. Agaçant. Sentencieux, prétentieux. Sorte de sous-Proust à la sauce policière. Clin d'œil ou non, je l'ignore. Mais c'est irritant. Je lis trop peu pour me permettre d'aller plus avant afin que se confirme cette première impression...

11 juillet 1996