J’ai passé une bonne partie de la journée à lire au jardin accompagné par la stéréo à fort volume d’une voiture, de cris de femme et de diverses conservations sans intérêt, mais suffisamment fortes en volume pour me déranger et m’agacer.
Ce sont les voisins.
J’y ai terminé La Fautographie, style et forme un peu scolaires, mais très intéressant, quoique je n’y apprenne pas grand-chose, notamment en ce qui concerne l’iconographie.
Beau livre.
Voir notes.

24 avril 2004