Sur la longue étagère de droite, une cinquantaine de livres en attente sont alignés, debout, reposant à gauche sur le mur et à droite sur le vide.
Le livre de tête, en équilibre instable, vient de tomber.
De lui-même.
Il s'agit de La Chute, de Camus...

14 août 1998