« Et comment il s’appelle ?

Médard.

– Médor ?

– Non, Médard !

– Médard ?

– Oui, Médard. »

Elle l’appelle.

« Médard ! »

Il n’a que la force de bouger les yeux.

« C’est un drôle de nom pour un chien. »

Elle le caresse.

« C’est son nom.

– Pourquoi il ne bouge pas ?

– Parce qu’il a pas envie.

– On dirait qu’il est malade.

– Sûrement pas !

– Et quel âge il a ?

– Douze ans.