Dans la très belle collection de chez Franco Mario Ricci, La Biblioteca di Babele.
Borges assure la préface. Recueil de nouvelles de Chesterton qui toutes,
à l'exception de la première, font partie de la série « Father Brown »,
ce curieux révérend investigateur qui déjoue le paradoxe, règle des comptes avec la magie noire, l'occultisme, le mysticisme... Tout est affaire d'illusion.
C'est fin, amusant (parfois fantaisiste), intelligent. Petit bonheur...
Je connaissais Father Brown dans le texte, je l'ai relu ici en italien, pour le plaisir
(et j'ai trop peu l'occasion de lire cette langue pour bouder cette trahison-là
– qui par ailleurs confère une curieuse coloration à l'ambiance déjà particulière
de ces textes en anglais).

23 août 1997