Je l’ai enfin terminé. Finalement, je vais le conserver ; pas pour les souvenirs en soi qui ne m’intéressent pas (je pensais qu’il allait parler de Proust alors qu’il ne fait que le mentionner) et que je ne trouve pas « inoubliables » comme l’assure la quatrième de couverture, mais pour de beaux passages d’écriture par moments.

 

19 octobre 2015