Il appartenait à Gabriel du temps de Sue. Je l’avais mis en vente et suis retombé dessus en faisant l’inventaire. Il ne se vendra jamais (il y a eu des rééditions augmentées – de nouveaux baisers ?) et il est tout de même naturel, et « logique », qu’il reste en ma possession…

L’ex-libris est du 15 août 1997, je commençais à peine à embraser Sue… (Je voulais dire « embrasser »…)

 

17 novembre 2016