« Casanova e gli ebrei » par Furio Luccichenti qui s’aide des mentions faites par Casa dans Histoire de ma vie. Notes de bas de page interminables et très gênantes pour la lecture, mais je relève celle de la page 27 concernant le ghetto de Turin et, en général, les ghettos en Italie qui furent supprimés par les Français (à noter aussi, Rome qui devient italienne en 1870 après sa prise par les Italiens)