Que je poursuis vaille que vaille, que je lis un peu comme je feuilletterais une revue,
sans plaisir ni déplaisir : c'est de la pure lecture d' « évasion ».
Ce n'est pourtant pas totalement intéressant. Et il y a au moins quatre pages sur la spiritualité perçue et vécue comme un moine tibétain.
Mais en est-il vraiment un ? je me le demande.

16 février 1991