Après notre réconciliation, je suis retourné à Cannibales. Au bout de quelques pages, j’ai renoncé ; ça ne m’intéresse pas ; j’attendais autre chose d’une histoire somme toute classique. Et il y manque le style. Je vais le mettre en vente… (Non : je viens de m’apercevoir qu’y figurent deux feuillets de carnet emplis de commentaires manuscrits ; au nom de ce précédent lecteur, je le conserve.)

 

2 octobre 2014