Je n’achève pas Les Diablogues. Je me suis arrêté à la page 96. Loufoque, un peu potache (beaucoup ?), ça ne me fait pas rire, ni même sourire. C’est sans aucun doute savoureux avec Piéplu d’un côté et l’auteur de l’autre, mais je n’ai ni l’un ni l’autre à disposition. Je le mets donc en vente.

 

22 novembre 2014