12) Couvent Ste Catherine dans le Sinaï : masse sèche et aride d'une paroi rocheuse au pied de laquelle repose ledit couvent. Qui semble très important, mais est pulvérisé par ce lieu d'écrasement et de perdition. C'est impressionnant.

17) l'entrée du Musée égyptien au Caire : une table, une chaise, un homme à chéchia qui vend des jus de fruits à un groupe de quatre gamines de différentes tailles. Nous sommes dans la rue, l'arrière-plan est constitué par la façade du Musée. À droite, occupant le coin inférieur, il y a un buisson. Entre le groupe formé par le vendeur et les gamines et ce buisson, il y a un vieil homme. Il marche, est de profil, vient de la gauche, va pour quitter le cadre à droite. Juste devant lui et cachée en grande partie par le buisson, se trouve une fillette, du moins semble-t-il, qui se dirige vers lui. On n'en voit que les jambes. Ce qui attire aussitôt l'attention, du moins la mienne, c'est la présence de cet homme à l'allure occidentale, âgé, porteur d'un lourd pardessus et d'un béret dont le devant est relevé. Il a des lunettes noires, a les mains profondément enfouies dans les poches de son pardessus. Le premier nom qui vient à l'esprit pour le qualifier, c'est celui d'ancien combattant. Il pourrait être aveugle et ce qui trouble le plus c'est sa présence là comme si provenant d'une autre vue, il traversait celle-ci pour en gagner une troisième, invisible encore, située sur la droite, par-delà la fillette énigmatique et le buisson. Il confère à cette vue un aspect de mise en scène particulièrement frappant... Cette photo occupe la page droite. En vis-à-vis, se trouve Nefertiti, encore en Égypte à cette époque-là (1964). La photo est en noir et blanc, la reine est un peu abîmée. Ce qui n'altère en rien son extraordinaire présence, son extraordinaire beauté...