Je relève des lettres de Broodthaers, sans grand intérêt,
et La Vie d'un grand pêcheur, notes de Dostoievsky en vue d'un roman.
Il dit dans une lettre à Maikov : « pour moi, les choses sont ainsi :
écrire ce dernier roman, et puis mourir après tout – je m'y dévoilerai entièrement. »
Intérêt purement bibliographique...

4 août 1997