Achevé. Pas mal. Quoique sans grande surprise.

Dans l'exemplaire de Susan, Points Seuil, 1984, présence d'une post-face écrite 16 ans plus tard, que je n'ai pu achever hier et qui, pour l'heure, me laisse très perplexe quant à sa nature et à sa fonction...

Michel del Castillo avait 24 ans lorsqu'il a écrit La Guitare. Ce qui, au vu de certaines maladresses et de certaines facilités, ne m'étonne pas, mais qui, au vu de la maturité de la pensée, me surprend. Je n'aurais pas été « capable » d'écrire cela, ou un texte de ce type à 24 ans (j'en avais deux ans de plus lorsque j'ai écrit Le saphir érodé, texte que je considère comme le premier de ma bibliographie – premier achevé (dans le sens de « to achieve »), premier édité ; je crois qu'aujourd'hui j'en aurais honte si je venais à le relire). Détail non négligeable, qui me vient tout à coup à l'esprit, c'est (déjà) une réflexion sur le temps...