p. 94 : l'oisiveté du peuple est un danger. La masse s'ennuie, il faut l'occuper.
« Un acteur qui soignait sa publicité par le scandale osa répondre à Auguste qui lui en faisait le reproche : “ Il est de ton intérêt, César, que le peuple s'intéresse à nous. ” »
Plus que jamais, l’acteur sous-fifre à la botte des pouvoirs.

p. 98 : le mari trompé, le galant déshabillage, clous des pantomimes romaines. Le cocufiage comme l'une des règles premières et éternelles du règne humain. Que l'on m'explique pourquoi...

p. 99 : « Cependant, dans des cages, arrivait la lamentable troupe des condamnés à mort promis aux bêtes féroces et, dans leurs rangs, combien de chrétiens mêlés à la tourbe des assassins et des voleurs. »
C'est moi qui
souligne...
(les textes sont rédigés par des membres de l'Académie Française.)